Tentative d’évasion à la maison d’arrêt de Brazzaville, un détenu froidement abattu : le Ministère public près le Tribunal administratif vient de reconnaitre la responsabilité civile de l’Etat congolais après plus de 4 ans de bataille

Brazzaville le 17 mai 2019. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) se réjouit des conclusions du Ministère public près le Tribunal administratif de Brazzaville dans l’affaire : Succession Gatsobeau Roch Maurel contre l’Etat congolais.

Lire le contenu ici : Communiqué

Share
Image placeholder

OCDH

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils