DECLARATION DE LA PLATE-FORME : Scandale financier impliquant le Député Denis Christel Sassou-Nguesso, la levée de son immunité parlementaire et l’ouverture d’une enquête judiciaire s’imposent.

L’ONG internationale, Global Witness, basée à Londres, a révélé au terme d’une enquête publiée le 6 août 2019, relayée par plusieurs médias dont RFI (Radio France Internationale) très suivie par les Congolais, que Denis Christel Sassou-Nguesso a détourné de notre Trésor public plus de 50 millions de dollars, soit environ plus de 25 milliards de F.CFA, à des fins personnelles et familiales.

Pour réaliser cette enquête, Global Witness a soutenu que ses enquêteurs ont parcouru divers relevés bancaires, documents d’entreprise et contrats secrets, et se sont entretenus avec de nombreuses sources dans différents pays. Finalement, il a été découvert que ce détournement de notre argent s’est fait selon un montage complexe et opaque de structures de blanchiment financier : juridictions secrètes, sociétés fictives, faux contrats de travaux publics ; les fonds étant acheminés à travers 6 pays européens, les Etats-Unis (État du Delaware) et les Îles Vierges Britanniques, ceci pour dissimuler leur origine.

Lire la suite ici : Déclaration Société civile AOÜT 2019

Share
Image placeholder

OCDH

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils