Lu pour vous : COVID-19 : Utilisation des ressources génétiques, quels mécanismes de partage des bénéfices pour les communautés locales et les populations autochtones ?

La législation forestière et environnementale de la République du Congo comprend de nombreuses dispositions visant à protéger les ressources forestières dans leur diversité à travers une exploitation axée sur la durabilité du bois et une gestion durable des produits forestiers non ligneux (PFNL). A côté d’elles, apparait une autre forme de ressource qui fait la fierté des communautés locales et des populations autochtones, mais moins encadrée juridiquement : les ressources génétiques.

Un retour aux sources pour la communauté nationale

En cette période où l’humanité toute entière est secouée par une pandémie sans précédent, la majorité des congolais se tournent vers la médecine traditionnelle.  Ce retour a été stimulé par plusieurs messages audio et vidéo qui ont circulé dans les réseaux sociaux faisant les éloges des produits phytosanitaires qui auraient des vertus pour lutter contre le COVID-19. Plusieurs guérisseurs et tradithérapeutes sont montés au créneau pour venter le mérite de certaines plantes et remèdes.  Cela a occasionné une ruée sur les ressources génétiques.

Lire l’intégralité, en suivant ce lien : COVID-19 : Utilisation des ressources génétiques, quels mécanismes de partage des bénéfices pour les communautés locales et les populations autochtones ?

Share
Image placeholder

OCDH

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils